LIVRES A VOIR – 11ème biennale internationale du livre d’artiste d’Arras.

 « Livres à Voir » (du 7 au 23 avril 2017)

Livres à voir, c’est la 11eme biennale du livre d’artiste organisée par les Ateliers de la Halle. Cette exposition a permis de découvrir ce que nous appelons tous les possibles du livre. Une exploration où typographes, lithographes, peintres, graveurs, plasticiens et illustrateurs transforment le livre en œuvre d’art.
Livres à voir c’est aussi….
De nouveaux partenariats et toujours plus de rencontres
Cette année, la biennale accueillait l’Atelier de l’Estampe et du Livre d’Art de l’Imprimerie Nationale1, invité d’honneur de l’exposition. Ce partenariat est dû à la rencontre entre Luc Brévart des Ateliers de la Halle et l’Imprimerie Nationale, lors des Journées Européennes des Métiers d’Arts. Cette dernière a présenté à Livres à voir son savoir-faire à travers une dizaine d’ouvrages de sa collection, ainsi que des éléments de typographie, (dont l’impression de la Tour Eiffel typographiée au plomb).

Dans deux ans, les Journées Européennes des Métiers d’Arts et la biennale Livres à voir se rencontreront dans un projet commun autour du livre d’artiste à l’Hôtel de Guînes. Cette collaboration s’officialisera par une coédition entre Luc Brévart et l’Imprimerie Nationale. Installée depuis peu en Haut de France, à Flers en Escrebieux (59)
De nouvelles découvertes : la jeune création
C’est après avoir constaté que l’idée du livre d’artiste vieillissait, reflétant l’image du livre de bibliophile très précieux, voire sacré, que nous sommes venus à cette conclusion : Comment donner un nouveau regard au livre d’artiste ? Il était nécessaire d’ouvrir les portes à la jeune création pour apporter un regard neuf à cet univers et toucher un plus large public, dont les intérêts ont changé. Focus sur quatre artistes de la jeune création Dans un travail autour du pop up, Damien Prudhomme, jeune artiste lillois, explore les possibles du livre à travers le découpage de papier et l’origami, dans son livre Entomologie origamique. Samuel Dégardin  »Nidraged’ effectue quand à lui un travail de production sérigraphié, entre le livre d’art et le zine. Vous avez pu découvrir différentes réalisations, dont Duchamp de leurre , une estampe sérigraphiée, Mes chères mines, un dépliant sur rivoli de trente cinq grimaces, ou encore Silhouettes m’étaient contées, un livre-objet sous forme de lanternes magiques et d’un assortiment de textes et de silhouettes sérigraphiées. Un nouvel art en évolution : zoom sur le ‘zine’ Le zine, art basé sur la sérigraphie, inspiré du street art, prend de l’ampleur chez les jeunes artistes. Un nouveau mode de diffusion très en vogue, où la liberté d’expression se mêle à l’humour pour un art rock’n’roll. Nous avons pu découvrir le travail du collectif belge 38 Quai Notre-Dame, ainsi que celui de l’artiste lillois Pierre Malik ‘Supertext’. Depuis cinq ans, 38 Quai Notre-Dame observe et travaille l’étendue de propositions autour de l’expression artistique contemporaine. Il expérimente et diffuse son art afin d’agir et de réagir face à la réalité. Concentré autour de la sérigraphie artisanale, des arts numériques et du design, il offre une nouvelle vision du livre d’art. Photos légendées: un ou deux exemples de fanzine de 38 quai notre dame Pierre Malik, quant à lui, travaille en collaboration avec divers artistes issus du street art et du zine, dont il recueille les estampes afin d’en réaliser des magazines, dont Get Freaky, exposé à la biennale. Dis is Graffiti sa nouvelle revue représente 52 images sérigraphiées en deux couleurs édité par les Ateliers de la Halle suite à une résidence de l’artiste. Des images brutes, et colorées, le zine est un condensé d’images issues du street art.
Des Récompenses : le Prix de la Jeune Création et le Grand Prix de la Biennale
Livres à voir, c’est une série d’œuvres exposées, du livre illustré au livre objet, où les visiteurs, connaisseurs ou curieux, viennent découvrir l’univers des œuvres et de leurs artistes. Mais la biennale, c’est aussi une remise de prix : le Prix de la Jeune Création, qui met en valeur un artiste, et le Grand Prix, une édition. Cette année, c’est le jeune artiste lillois Damien Prudhomme, qui a reçu le Prix de la Jeune Création. Avec son travail Entomologie origamique, un pop up épuré et d’une grande finesse, qui avait remporté en 2015 le  »Sheffield International Artist’s Book Prize », il remporte le prix pour la 11ème biennale Livres à voir. Suite à cette nomination, nous lui proposons une coédition de pop up.

Le Grand Prix de la Biennale a lui été remis aux Editions Bernard Dumerchez, pour leurs somptueux livres Passages et Rimbaud selon Harar, par l’écrivain Alain Sancerni et Joël Leick, les deux ouvrages étant autour de Rimbaud, poète emblématique des Hauts-de-France. Broché à l’ancienne, ce livre original mêle gravures sur papier et typographies. Dans Rimbaud selon Harar, présenté comme un long poème en prose, on entreprend un voyage étonnant à travers cette ville pleine de mystère qui s’adresse au poète. Les éditions Bernard Dumerchez ont été fondées en 1983, et ont publié à ce jour plus de 250 ouvrages de poésie, littérature et théâtre, ayant une attention toute particulière pour l’objet-livre.


Livres à Voir, l’un des plus anciens événements dédié aux livres d’artiste en France revient à Arras pour une 11ème édition.
Du 7 au 23 avril prochain, une trentaine d’artistes des Hauts de France et de Belgique francophone vous attendent au c?ur du majestueux Hôtel de Guînes.

Entre le livre et l’oeuvre d’art

Comme chaque année, Les Ateliers de la Halle proposeront au grand public de découvrir les milles et une facettes du livre d’artiste, à mi-chemin entre le livre et l‘?uvre d’art. Un univers riche où se croisent typographes, graveurs, lithographes, illustrateurs, peintres, plasticiens… et dont le but est d’explorer tous les possibles du livre en le faisant exister bien au-delà des mots.
Résolument régionale cette 11ème édition de Livres à Voir, sera une première étape d’un état des lieux du livre d’artiste en Hauts de France et Belgique francophone.

L’univers du “zine”

Parmi les nouveautés attendues de cette 11ème édition, la biennale du livre d’artiste d’Arras proposera un focus inédit sur les mouvements du “zine”. L’occasion de découvrir, ou d’en apprendre un peu plus, sur ce nouveau canal d’expression artistique, inspiré du street art.

Des savoir faire mis à l’honneur

l’Atelier de l’estampe et du Livre d’Art, de l’Imprimerie Nationale, présentera pour l’évènement les plus beaux livres de sa collection et exposera quelques matériels spécifiques à la typographie.

Animations et ateliers
Le week-end du 8 et 9 avril, les Ateliers de la Halle proposeront également des ateliers*autour du livre d’artiste.
L’atelier du sérigraphe (à partir de 6 ans) : Imprime ton premier « zine » que tu pourras ensuite colorier.

L’atelier du graveur (à partir de 10 ans) réalise ta première gravure en taille douce comme au XVIIème siècle
L’atelier du typographe (à partir de 10 ans) compose avec des lettres mobiles comme le faisait Gutenberg et imprime ton premier texte.

*Ateliers gratuits pour les enfants. Inscriptions par mail ou sur place.

 

Les comédiens de la Cie « Cris de l’Aube » procéderont quant à eux à des lectures aléatoires et surprenantes de textes choisis parmi les livres présentés…

 


a

LIVRES A VOIR 10

DU 4 AU 26 AVRIL 2015

HÔTEL DE GUÎNES – RUE DES JONGLEURS, 62000 ARRAS

Ouvert du mardi au dimanche, de 14h à 18h

IMG_0913

20 ans que Livres à Voir revendique son engagement pour le livre d’artiste, cet objet si particulier aux infinis possibles. 20 années de découvertes, de partage et d’émotions qui font de Livres à Voir l’un des plus anciens événements dédiés aux livres d’artiste en France et l’unique au nord de Paris.

Imaginée en 1996 par Luc Brévart et Pierre Vandrotte, la Biennale internationale du livre d’artiste d’Arras s’est rapidement imposée comme un événement majeur du livre d’artiste, et contribue depuis, à l’instar du Festival International du Film et du Main Square Festival au rayonnement culturel arrageois.

Au fil des éditions, Livres à Voir offre au public un large panorama de la création contemporaine dans le domaine du livre d’artiste. Un univers riche où se croisent typographes, graveurs, lithographes, illustrateurs, peintres… dont le but est d’explorer tous les possibles du livre, de le faire exister au-delà des mots.

A la fois livre et oeuvre d’art, le livre d’artiste s’affranchit cependant des circuits traditionnels de l’édition et des rapports classiques entre le public et l’oeuvre d’art. Le livre d’artiste se lit, se regarde, se manipule, se joue et se déjoue de notre regard ; il s’offre tout entier au public.

Pour cette 10ème édition, Livres à Voir a investi le prestigieux Hôtel de Guînes à Arras. Une soixantaine d’artistes français et européens s’y sont donnés rendez-vous du 4 au 26 avril 2015, pour la plus improbable des bibliothèques.

Livre à voir
les 20 ans de « Livre à voir » du 4 au 26 avril 2015

 

2015, encore une grand cru pour Livres à Voir

Livres à Voir a vécu un mois d’avril fantastique à l’Hôtel de Guînes ! Un grand merci aux 1300 visiteurs de l’exposition ainsi qu’à la soixantaine d’artistes qui ont une nouvelle fois présenté un travail exceptionnel. Nous vous donnons dès à présent rendez-vous dans deux ans !

En attendant, replongez-vous dans cette édition 2015 avec notre revue de presse :

WÉO / L’info du 9 avril 2015 / émission Kulte du 11 avril 2015

https://youtu.be/RetZlb6J940

LA VOIX DU NORD / article paru le 9 avril 2015

ArticleVoixduNord

.Article1.1

.Article1.2

LA VOIX DU NORD / article paru le 12 avril 2015

ArticleVoixduNord3

L’AVENIR DE L’ARTOIS / article paru le 8 avril 2015

article

RADIO PFM / reportage de 23’40